A-  A  A+
RSS

Hôtel de Ville

  • Place de la République
    29280 Plouzané
  • 02 98 31 95 30
  • 02 98 49 31 33
  • Contact
  • Horaires
plans

Météo

Le patrimoine naturel aussi : Plouzané rime avec biodiversité

patrimoine naturel Bodonou depuis belvedere mai 2010La sablière de Bodonou, située à la fois sur les communes de Guilers, Brest et Plouzané, offre une diversité biologique très riche. Mais que pouvons-nous y découvrir ?

La partie sud du site fut exploitée jusqu’à récemment. Elle n’est pas accessible au public et a fait l’objet d’une convention avec Brest métropole qui doit l’acquérir auprès de l’industriel propriétaire en 2017. Cependant, sur l’axe Plouzané-Guilers, une vaste zone allant de la chapelle de Bodonou au lieu-dit Keryell a été réhabilité. Un sentier de randonnée borde l’ancienne zone d’exploitation. Ce dernier permet d’observer à la fois les plans d’eau mais également les prairies environnantes et le bocage alentour. De plus, un belvédère se trouve à proximité de la chapelle de Bodonou et propose un point de vue sur l’ensemble du site.

Des oiseaux...

patrimoine naturel Buse variableLa pluralité des milieux en fait une zone d’un grand intérêt ornithologique. L’avifaune y est riche et chaque période de l’année amène son lot d’espèces d’oiseaux.
En hiver, de nombreux oiseaux d’eau trouvent refuge sur les différents étangs et prairies. On peut ainsi apercevoir plusieurs espèces de canards comme le Grèbe huppé ou encore le Butor étoilé, un héron discret et mimétique surveillé au niveau national du fait de la chute de ses effectifs. Les cygnes sont également présents dans le secteur. Notons à ce sujet que le Cygne chanteur beaucoup plus rare que son cousin le Cygne tuberculé y a été observé à plusieurs reprises.

Au printemps et à l’automne, le site est une zone de quiétude et d’alimentation pour les espèces en halte migratoire. On y observe alors un maximum d’espèces, dont certaines peu communes et parfois même inattendues telles le Bécasseau tacheté qui est un limicole américain, par exemple.

Lpatrimoine naturel Petit Gravelot’été voit aussi l’arrivée de nombreuses espèces. Outre les oiseaux communs des jardins et de la campagne, les roselières présentes aux abords des plans d’eau permettent l’observation d’espèces habitant ces milieux spécifiques : on notera la présence de Phragmite des joncs ou de la Rousserolle effarvatte, toutes deux nicheuses en Europe et hivernantes en Afrique, à l’image de nos hirondelles. L’été, la sablière est également intéressante pour une espèce plus discrète, le Petit Gravelot : deux à quatre couples de ce petit limicole y nichent alors que l’on n’en compte que trente couples en Bretagne (environ 7 000 en France).

Tout au long de l’année les observateurs ont le bonheur de côtoyer le Héron cendré, l’Aigrette garzette mais aussi de multiples rapaces comme le Faucon crécerelle, le Busard des roseaux ou encore la Buse variable.

...Et bien plus !

patrimoine naturel Heron cendreAvec les beaux jours, en plus de la diversité de l’avifaune, il est possible de découvrir une multitude d’insectes en tout genre comme plusieurs espèces de papillons ou de libellules. Il n’est pas rare de croiser également des mammifères puisque le renard et le chevreuil sont bien présents autour du site.
La sablière de Bodonou est un endroit parfait pour se laisser bercer par le chant des oiseaux et autres insectes, pour partir à la découverte de toutes ces belles choses qui nous entourent.
Pour les apprécier, il suffit de répondre présent à l’invitation permanente de ce lieu remarquable...

 

La municipalité remercie chaleureusement les auteurs de cette page, MM. Champion & Quélennec.
Illustrations : © Thierry Quélennec (oiseaux) et © Mikaël Champion (paysage)