A-  A  A+
RSS

Le phare du Minou au centre de l'attention

2019 09 21 jdp8Le phare du Minou au centre de l'attention

A l'occasion des Journées européennes du patrimoine, les projecteurs étaient tournés, pour la deuxième année, vers le phare du Minou.  En plus des visites du monument - à guichet fermé -, les animations proposées durant tout le week-end ont rencontré un beau succès.

Les festivités ont démarré dès le vendredi soir, avec une conférence proposée par Jean-François Simon, professeur émérite d'ethnologie. Le public a beaucoup apprécié la richesse de sa présentation, centrée sur l'histoire du site du Minou. Du phare à la pointe, le chercheur a retracé les faits qui ont marqué ce secteur de Plouzané et son utilisation à travers les époques. Grâce à de nombreuses anecdotes et un ton captivant, l'assistance est sortie ravie de cette causerie.

2019 09 21 jdp17  2019 09 21 jdp17 

Pendant ce temps, le phare recevait ses premiers visiteurs. En effet, pour cette deuxième édition, la Ville a souhaité offrir davantage de places au public. Grâce au travail des services municipaux, qui ont tout mis en oeuvre pour ouvrir le phare dès cette veille de week-end, les visiteurs se sont pressés au phare à partir de 17h, vendredi 20 septembre.

Les visites du phare se sont poursuivies le samedi et le dimanche, de 10h à 19h. Au total, 480 personnes ont eu la chance de monter dans le phare. Les bénévoles présents pour guider les visiteurs ont profité de la montée, et de ses 90 marches, pour donner quelques informations aux visiteurs. Arrivés en haut, les photographes étaient nombreux à vouloir garder une trace de cette visite exceptionnelle.

 

 

2019 09 21 jdp8

2019 09 21 jdp15 

2019 09 21 jdp8


2019 09 21 jdp4

En parallèle, des visites virtuelles étaient proposées au pied du phare. Cette animation a rencontré un grand succès, aussi bien parmi les personnes ayant eu la chance de gravir les marches du phare, que les promeneurs restés à terre. Petits et grands ont ainsi pu survoler le Minou et entrer dans le phare, allant même jusqu'à découvrir l'intérieur de la lentille.

2019 09 21 jdp8

 

2019 09 21 jdp8

 

Le côté festif a été accentué, le samedi, par l'ensemble Souffl'Iroise de l'école municipale de musique, et le dimanche par la fanfare brestoise Simili-cuivres. Les deux formations ont egayé l'ensemble du site, pour le plus grand plaisir des visiteurs, ravis de se déhancher sur les airs proposés.

Le samedi après-midi, l'atelier scientifique animé par Les petits débrouillards a beaucoup intéressé le public, donnant des éléments de réponse à de nombreuses questions portant sur le fonctionnement des phares. Les plus curieux ont ainsi passé un bon moment à l'entrée du fort, en compagnie des deux animateurs de l'association.

 

2019 09 21 jdp8

2019 09 21 jdp8

 
 

2019 09 21 jdp8

 

2019 09 21 jdp8

Enfin, tout au long du week-end, une exposition a permis aux visiteurs d'en apprendre plus sur le site du Minou. Géographie du secteur, rôle du phare, histoire du site, utilisation de l'image du Minou... de nombreuses informations étaient regroupées pour compléter les visites réelles ou virtuelles.

La réussite de ce week-end est largement due à l'implication d'une trentaine de bénévoles, qui ont assuré à la fois les visites physiques mais aussi virtuelles. Ils ont su accueillir et guider le public avec sérieux et bonne humeur, ne ménageant pas leur effort pour faire découvrir le phare sous toutes ses coutures. Un grand merci à eux !